Comment limiter la quantité de déchets électriques et électroniques ?

Le volume de déchets a largement augmenté ces dernières années. À l’heure où chacun devrait adopter des gestes éco-responsables afin de préserver l’environnement, un manque d’information persiste à propos des modes et lieux de recyclages de certains types de déchets. Comment limiter la quantité de déchets électriques et électroniques ?

 

La quantité des déchets a doublé en 40ans

Comment limiter la quantité de déchets électriques et électroniques ?

En France, durant les quarante dernières années, la quantité de déchets a doublé ! En moyenne, un français dit « normal » produit 568kg de déchets. Malgré la forte prise de conscience écologique qu’il y a eu ces dernières années, les chiffres ne font qu’augmenter. Pendant que chacun essaye d’améliorer sa façon de consommer au quotidien, un manque d’information persiste dans le pays. En effet, les poubelles à ordures ménagères contiennent en majorité des déchets qui pourraient être valorisés. Par exemple, les « déchets organiques » (épluchures de légumes etc) constituent 27% de nos poubelles à ordures ménagères. Ce type de déchets devrait être composté afin de créer des engrais et du biogaz.

Comment limiter notre quantité de déchets ?

Choisir des produits et équipements de qualité permet de les conserver plus longtemps. Les articles fiables, démontables et réparables sont à privilégier lors d’un achat.
D’ailleurs, 5 catégories de produits bénéficient désormais d’un indice de réparabilité (d’autres catégories seront concernées d’ici quelques années). Ce critère clé permet d’indiquer à chaque consommateur le niveau de réparabilité : facilement réparable, difficilement réparable, non réparable ? Plus de surprises lors d’une panne ! L’indice permet d’avertir et de faire prendre conscience au consommateur que l’acte de réparation est recommandé. Une excellente manière d’éviter le rachat du même article, mais neuf !

 

Les déchets d’équipements électriques et électroniques : comment s’en débarrasser ?

Comment limiter la quantité de déchets électriques et électroniques ?

Concentrons-nous sur les déchets de type électrique ou électroniques (DEEE ou D3E). Ils entrent dans les 5% des déchets qui devraient bénéficier d’un recyclage par des filières dédiées. En attendant, ces 5% terminent leur vie dans des poubelles à ordures ménagères.
Ce type de déchets doivent bénéficier d’une collecte très spécifique afin de traiter les composants nocifs et très polluants. Comme certains matériaux sont récupérables et réutilisables, il est important de réaliser le tri et le recyclage des déchets électriques et électroniques.

En moyenne, seulement 49% des français ont fait le geste de recycler correctement ses déchets électriques ou électroniques.

Plusieurs alternatives s’offrent aux particuliers ainsi qu’aux entreprises pour se débarrasser de leurs anciens appareil électriques sans dégrader l’environnement :

  • Certaines collectivités organisent des collectes.
  • Des déchetteries permettent de s’en débarrasser.
  • Les distributeurs reprennent les équipements usagés lors de l’achat d’un appareil neuf.

Mais toutes ces solutions ont un point en commun : vos anciens appareils ne bénéficient pas d’un allongement de leur durée de vie. Les moyens de collectes classiques permettent uniquement le démantèlement et le recyclage des appareil. Ainsi, ils n’ont aucune chance de vivre une seconde vie utile.

 

EVA vous accompagne dans la gestion de vos DEEE

Comment limiter la quantité de déchets électriques et électroniques ?

Vous êtes une entreprise, une collectivité, un établissement public ou bien une association ? EVA – Entreprise de Valorisation Adaptée propose une alternative solidaire et éco-responsable pour vous débarrasser rapidement de vos appareils électriques et électroniques.

Notre équipe se charge de collecter votre ancien matériel informatique (amorti, réformé…). Les techniciens informatiques d’EVA auditent l’ensemble du matériel une fois de retour à l’atelier. Nos techniciens informatiques déterminent les appareils qui profiteront d’une seconde vie.

Dans la plupart des cas, votre PC peut être réutilisé !

  • Le réemploi : les appareils encore en état de marche. Les PC peuvent vivre une seconde vie à la suite d’une maintenance et remise à niveau complète par nos experts en informatique.
  • La réutilisation : les PC qui ne peuvent pas simplement être réemployés. Deux appareils hors de fonction sont rassemblés afin de créer un nouvel appareil fonctionnel. Ceci est une forme différente de seconde vie utile.
  • Finalement, lorsqu’un appareil s’avère trop ancien ou hors d’état de marche total, ce sont les agents de démantèlement de chez EVA qui se chargent de démonter et trier chaque composant. L’intérêt de cette démarche ? Remettre les différents composants triés aux filières de recyclage spécifiques afin de respecter les normes françaises en vigueur.

Travailler avec EVA, c’est donner des opportunités d’insertion professionnelle aux personnes en situation de handicap. En tant qu’entreprise inclusive et d’utilisé sociale, nous avons comme ambition de nous adapter aux besoins de nos employés tout en les formant.

 

Vous avez une demande spécifique ? Contactez-nous dès maintenant ! 

 

Source : ADEME

Partagez l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn